.

 

 

 

 

Hélas, notre civilisation est épicurienne! Cela veut dire qu'entre autres choses nous aimons bien la "bonne bouffe"! Nous sommes en plus Français, vivant dans le pays du bien manger.

Quel affreux dilemme: se priver de telles sensations gustatives ou mal vieillir voire vivre moins vieux.

Rassurez vous, si vous n'abusez pas des bons repas arrosés avec des grands crus, vous pouvez en faire! 

Quelques bases 

Nos cellules s'oxydent sous l'influence des radicaux libres et c'est cette oxydation qui bloque leur renouvellement et provoque le vieillissement.

Les radicaux libres se trouvent en grosses quantités dans l'oxygène, l'alcool, les Ultra violets, la fumée de cigarette et même dans notre corps. Le problème étant que nous les fabriquons en élaborant notre propre énergie. Donc, comme on commence à l'entrevoir, il y a trois solutions dont deux sont quelque peu antinomiques et une totalement impossible à réaliser.

En effet, il est facile de diminuer les apports extérieurs non nécessaires comme l'alcool, la cigarette et les Ultra violets. En revanche, il est impossible de diminuer notre besoin en oxygène et très difficile de diminuer les apports énergétiques sans risquer de basculer dans la sous nutrition qui sera elle même responsable du vieillissement prématuré.

Que doit donc comprendre notre alimentation?

Bien évidemment si l'on suit le raisonnement précédent cette dernière doit proposer à notre organisme des anti-oxydants.

             - La vitamine C
Elle se trouve en quantité non négligeable dans les épinards, les choux, les oranges ainsi que dans d'autres légumes et fruits mais en quantité moindre. 

             - La vitamine E                                                                                                           C'est la vitamine des huiles. Ce sont les huiles de germe de blé ,de soja, d'olive qui en procurent le plus.

              - La vitamine P                                                                                                            Elle se trouve encore dans les huiles comme l'huile d'olive ou de pépin de raisin.

           -Certains métalloïdes                                                  

    Ainsi en est-il du fer, du zinc et de l'iode pour ne citer que les principaux. .                        

Quelques idées:

Toujours paradoxalement, comme vous le constatez les huiles sont susceptibles de vous apporter des antioxydants mais un excès d'huile peut être néfaste en tant qu'apport en graisses.

Donc, il nous faut un régime équilibré et varié avec quelques préférences portant sur l'huile d'olive et beaucoup de légumes et de céréales. L'alimentation carnée étant à modérer un jour sur deux par exemple en alternance avec du poisson. De plus, un apport en sucres directement assimilables diminue d'autant les oxydations métaboliques et nous ne serons trop vous conseiller les fruits (secs: le taux en fructose -sucres de fruits- est plus élevé) 

Mais encore paradoxalement le sucre est "le carburant de notre moteur interne" donc nécessaire à sa marche mais hélas il est aussi responsable des plus grosses oxydations.

Nos conseils:

Sauf, indication médicale il ne faut donc pas faire de régime supprimant totalement certains apports. Tout nous étant nécessaire mais en quantité plus ou moins importante variant selon l'individu et l'exercice physique qu'il effectue.

Mais, surtout pensez à avoir une alimentation équilibrée et évitez les sucreries, glaces, pâtisseries et autres "douceurs" responsables d' obésité. Il en est de même des "casse-croûtes" à toutes heures et des "apéro".

Toutefois, si vous n'arrivez pas à stabiliser votre poids en vivant et mangeant normalement sans abuser, nous vous conseillons d'aller consulter votre médecin. En effet, des facteurs autres que l'alimentation peuvent conduire à la prise de poids comme à l'amaigrissement. 

                                                                      Retour page précédente



 



Posez vos Questions

SAVOIR PLUS

  SOMMAIRE

 

Retour SOMMAIRE

-Contactez  Kiné Services-
Charte d'utilisation