.

   

 Nous venons de voir l'évaluation forfaitaire. Ce n'est pas le seul mode de prise en compte du véhicule au niveau fiscal.

Les dépenses de véhicule prenant une part importante dans le budget des masseurs kinésithérapeutes, il peut être intéressant de se pencher sur cette rubrique.

Doit-on acheter son véhicule et le conserver dans le patrimoine privé ?
Doit-on au contraire l'acheter en crédit bail ?
Doit-on en fonction du barème de l'indemnité kilométrique acheter un gros véhicule ou un petit,…etc ?

Quelques réflexions :

L' année fiscale qui vient de s'écouler, donne lieu à déclaration en ce moment Profitez en pour faire vos calculs.

Vous avez un véhicule de tourisme, vous connaissez les charges qu'il vous a occasionné ainsi que sa puissance fiscale et le kilométrage parcouru.

En utilisant le barème forfaitaire vous allez vous apercevoir que selon la puissance fiscale et pour un même kilométrage parcouru vous ne déduirez pas toujours la même somme.(faites les simulations en fonctions du kilométrage parcouru)

Si vous utilisez le barème forfaitaire , réfléchissez à la puissance de véhicule la plus rentable pour votre utilisation kilométrique.

Maintenant, un véhicule acheté neuf et conservé plusieurs années va donner lieu à plus value lors de sa vente s'il a été inscrit au tableau d'amortissements.
En fait, plus vous le conserverez longtemps et plus il y aura de plus value.

ATTENTION : Si vous exercez depuis plus de cinq ans et que votre chiffre d'affaire est inférieur à 350 000 FF vous serez exonéré de plus value.

Si vous financez votre véhicule avec des fonds propres sans crédit vous avez peut-être intérêt à ne pas l'amortir fiscalement et à utiliser le barème forfaitaire kilométrique.

Si vous n'avez pas la somme nécessaire à l'acquisition du véhicule regardez du côté d'un crédit bail en inscrivant ou en n'inscrivant pas votre véhicule dans vos amortissements. Ceci, pour les mêmes raisons que précédemment.


RESUMONS NOUS :

A: Vous avez acheté votre véhicule de tourisme et vous pouvez :
( à crédit ou en financement personnel ou professionnel)

1) l'amortir en l'inscrivant au registre des amortissements professionnels.

Il s'agit alors d'un bien professionnel qui entraînera une éventuelle imposition au titre des plus values professionnelles lors de sa vente ou de sa reprise dans le patrimoine privé.

Mais vous pourrez déduire soit l'une ou l'autre de ces 2 possibilités:

a) les frais réels + les amortissements + les frais financiers éventuels (dus au crédit)

b) les indemnités kilométriques + les frais financiers éventuels (dus au crédit)

2)ne pas l'amortir en ne l'inscrivant pas au registre d'amortissements.

Il s'agit alors d'un véhicule privé et il n'entraînera pas d'imposition au titre des plus value lors de sa vente.

Mais, vous pourrez déduire soit l'une ou l'autre de ces 2 possibilités :

a) les frais réels

b) les indemnités kilométriques

B: Vous avez acheté votre véhicule de tourisme en crédit bail et vous pouvez :

1)déduire les loyers en les inscrivant sur la déclaration n°2035

Il s'agit d'un bien professionnel et il entraînera une éventuelle imposition au titre des plus value lors de sa vente ou reprise dans le patrimoine privé.

Mais, vous pourrez déduire l'une ou l'autre de ces 2 possibilités :

a) les loyers + les frais réels

b) les loyers + les frais réels sauf carburants + forfait carburant

2)ne pas déduire les loyers en ne les inscrivant pas sur la 2035

Il s'agit d'un véhicule privé dont la vente n'entraînera pas de plus value.

Mais, vous pourrez déduire l'une ou l'autre de ces 2 possibilités :

a) les frais réels

b) les indemnités kilométriques.

 
Mots clés



Posez vos Questions

  SOMMAIRE

Retour SOMMAIRE

-Contactez  Kiné Services-
Charte d'utilisation