LE CARREFOUR de la KINESITHERAPIE

SOMMAIRE

FORMATION DE KINESITHERAPIE en BELGIQUE ET "QUOTAS"

ADMISSION
L'entrée dans les écoles et les universités est soumise à une régulation du nombre d'étudiants non-résidents dans certains cursus du premier cycle de l'enseignement supérieur
Le gouvernement belge a décidé d'instaurer des quotas pour les nouveaux inscrits.
Chaque établissement devra limiter à 30 % le nombre d'étudiants de première année non-résidents: Décret du 16 juin 2006
Est considéré comme non résident une personne non Belge qui n'a pas sa résidence principale en Belgique depuis au moins trois ans.
Procédure:
* avant le 15 juillet : demande d'équivalence du baccalauréat français
* pendant les trois jours ouvrables qui précédent le 2 septembre il est demandé à l'étudiant de se présenter personnellement pour déposer sa demande d'inscription dans l'établissement (un seul choix possible) choisi pour la formation choisie
Cette demande comporte au moins :
- la preuve écrite de demande d'équivalence du baccalauréat français.
- la preuve du paiement des frais couvrant l'examen de la demande d'équivalence du baccalauréat français.
- une copie certifiée conforme du document d'obtention du baccalauréat français.
- tous autres documents complétés fournis par l'établissement sollicité.
Début Septembre:
- tirage au sort des étudiants non-résidents admis (pour 30 % des capacités d'accueil).
- pour les admis : confirmation de l'inscription auprès de l'établissement d'accueil.

Le gouvernement fédéral belge a promulgué une loi qui limite le nombre d'accès à la profession de kinésithérapeute en Belgique (la sélection intervient après l'obtention du diplôme).
Seulement 180 francophones auront accès à la profession de kinésithérapeute en Belgique chaque année
Les ressortissants européens souhaitant faire usage de leur diplôme en dehors de la Belgique ne sont pas concernés par ce numerus clausus.

L'EXERCICE DE LA PROFESSION EN FRANCE

tr>