LA REEDUCATION PERINEALE OU UROGYNECOLOGIQUE

Existe depuis 15 ans dans la nomenclature mise en place par les kinésithérapeutes.

Définition. : C'est une rééducation spécifique des muscles périnéaux par voie endovaginale pour traiter certaines formes d'incontinence et les problèmes urinaires.
En effet le muscle périné a un rôle important dans le contrôle de la continence et de la statique pelvienne.
Muscles périnéaux : plancher musculaire du bassin.

Toutes les formes d'incontinences ne relèvent pas de ce type de rééducation d'où l'importance d'un diagnostic médical précis.

Différents troubles dont se plaignent les patientes :

- l'incontinence urinaire : c'est à dire fuites urinaires plus ou moins importantes à la toux, éternuement, rire, ou course, ou efforts de soulèvement, sauts.
- impériosité : c'est à dire difficulté ou incapacité à se retenir lorsqu'on a envie d'uriner.
·- fréquences des mictions : quelquefois très rapprochées et nocturnes

3 temps pour cette rééducation : après testing (bilan) musculaire.

1 Rééducation périnéale manuelle : qui permettra
- la prise de conscience de la contraction pour renforcer, tonifier le périné,
- apprentissage du verrouillage périnéal.

En effet le but de la rééducation sera d'obtenir une tonicité efficace du périné et le contrôle du périné lors d'efforts abdominaux importants appelé : verrouillage périnéal.
La pratique d'exercices réguliers et la prise en charge personnelle de l'entretien musculaire assureront un meilleur résultat et la durabilité des résultats.

2 Biofeedback avec sonde endovaginale
Appareil qui enregistre les contractions et le relâchement du périné. Vous permet de visualiser votre travail musculaire.

3 Electro stimulation avec sonde endovaginale
Stimulations électriques (non douloureuses) qui reproduisent des contractions, qui permettent d'avoir la sensation d'une contraction " normale " en durée, intensité, qualité, etc...

Mais surtout, éducation de la patiente, en effet cette rééducation est personnalisée et pas seulement mécanique ou électrique.
C'est aussi éduquer les comportements, modifier les habitudes mictionnelles (c'est à dire surtout la fréquence et le volume des mictions...) s'adapter à chaque cas selon la pathologie et les troubles, donner des conseils pour la pratique de certains sports (sports inadaptés), prendre en compte les contraintes professionnelles (mouvements répétés de poids...) le kinésithérapeute est le professionnel qui est à même de part ses compétences de mener à bien cette rééducation et réadaptation.

Sylvie ROUX Masseur kinésithérapeute

.

  


Mots Clés


Liens
 


SAVOIR PLUS:
Posez vos Questions

  SOMMAIRE

Retour SOMMAIRE

-Contactez  Kiné Services-
Charte d'utilisation