.

 Société Civile Professionnelle

Ce type de société existe mais est très limité en nombre chez les Kinésithérapeutes.

C'est la société qui demande le plus d'abnégation de ses intérêts individuels au profit de l'intérêt collectif qui en partie est aussi le sien.

Elle n'existe que dans de très gros cabinets et/ou dans des cabinets au sein de cliniques.

En fait, un très gros volant de clientèle nous semble être en relation avec la création d'une SCP.

Notre avis sur la SCP est très réservé et nous ne la conseillons pas pour la seule et unique raison qu'elle est souvent sujette à désaccord.

Dans le cadre d'une SCP aucun professionnel n'est propriétaire de la clientèle et n'encaisse directement les honoraires. En conséquence, en cas de départ le kinésithérapeute quittant la SCP ne pourra pas se réinstaller sur le secteur de travail de la SCP.

Les rémunérations de chacun sont fonction non pas du travail individuel mais seulement du nombre de parts détenues. Vous vous rendez compte tout de suite des problèmes qui pourront se poser lors de maladies ( le malade encaisse de la même manière que le travailleur) ou tout simplement lors d'une envie de vacances ou de repos de l'un des associés.
Cela impose des règlements internes draconiens et par suite mal
tolérés.

Les difficultés à se faire assister et ou remplacer dans le cadre d'une SCP

 

 



 

 SAVOIR PLUS:
Posez vos Questions

 

  SOMMAIRE

Retour SOMMAIRE

-Contactez  Kiné Services-
Charte d'utilisation