SAVOIR PLUS: Posez vos Questions   SOMMAIRE 

 

SCORE SEVA OU SCORE DE JOUD (BRONCHIOLITE)

Le score SEVA ou score de Joud

Evolution du score : Du chiffre faible (0 = aucun signe), en échelle ascendante vers la péjoration (2 = de nombreux signes). Ces appréciations s'appliquent à chacun des 5 critères retenus : 1. Bruits bronchiques anormaux ; 2. Toux grasse ; 3. Volume des sécrétions bronchiques ; 4. Volume des sécrétions naso-pharyngées ; 5. Dyspnée. Et 3 niveaux d'intensité : 0 = aucune signe, ni au repos ni à l'effort ; 1 = quelques signes révélés à l'effort ; 2 = de nombreux signes (au repos).

Auscultation
Sibilance
Ronchus

Crépitant

 

Toux grasse Et/ou irritative

Sécrétions bronchiques

Sécrétions Rhino-pharyngées

Dyspnée Signes détresse respiratoire

0

Aucun bruit.

Aucune toux.

Aucune expectoration.

Idem.

Aucune signe de lutte.

Aucun bruit bronchique en début et en fin deséance
la recherche se fait sur des bruits de type sibilant, ronflant ou crépitant, sous-
crépitant

Aucune toux grasse n'est entendue, ni spontanément ni provoquée par le praticien

Aucune sécrétion d'origine bronchique n'est expectorée, déglutie ou aspirée

Aucune sécrétion d'origine rhino- pharyngée n'est mouchée, expectorée, déglutie ou aspirée

 

Aucune signe de lutte respiratoire n'est observé, ni augmentation de la fréquence respiratoire

1

Bruits révélés par l'effort.
Quelques bruits d'origine bronchique durant la séance, ils sont révélés par l'effort pendant la séance pour certains, ou bien disparaissent pour d'autres pendant la séance

Toux à l'effort.Une toux grasse est entendue à l'effort, ou à la stimulation de la trachée par le praticien

Quelques sécrétions bronchiques. Quelques sécrétions provenant de l'arbre bronchique sont soit expectorées, soit dégluties, soit aspirées.
La quantité de sécrétions se situe entre 1 et 5 cc
ou 1 à 5 expectorats

 

Quelques sécrétions rhino-pharyngées. Idem, quelques sécrétions provenant du rhino-pharynx récupérées par mouchage, expectoration ou aspiration. 1 à 5 cc ou 1 à 5 expectorats

Apparition de signes à l'effort.
Apparition de signes de l
utte respiratoire (signes de Silverman) et/ou augmentation de la fréquence respiratoire au cours de la séance, c'est à dire à l'effort ,

2

Bruits entendus au repos.
Bruits bronchiques entendus au repos et tout au long de la séance. Les mêmes types de bruits sont spontanément audibles avant et après la séance

Toux grasse spontanée. Le patient tousse spontanément le jour et/ou la nuit éventuellement

Quantité importante de sécrétions. Quantités importantes de sécrétions bronchiques obtenue par expectoration, déglutition ou aspiration : > 5 cc. Ou > 1 à 5 expectorats

 

Idem.
Quantité importante de
sécrétions rhino- pharyngées. > 5 cc
> expectorats

 

Signes de lutte observés au repos.Signes de Iutte spontanément observés au repos, avec une augmentation de la fréquence respiratoire avec des s ignes de cyanose et Sao2 < 90

Joud Ph, Desbois G, Brun 0, Stamm D. Score d'évaluation de l'encombrement des voies aérienres (SEVA) dans le suivi clinique chez le nourrisson : à propos de 205cas

Retour SOMMAIRE

-Contactez  Kiné Services-
Charte d'utilisation