.

 

Le massage: les domaines d'action

amélioration de la circulation veineuse et soulagement des jambes lourdes

 

. Les femmes sont les plus touchées puisque 70% d'entre elles disent souffrir des jambes.

Jambes lourdes, douloureuses, gonflées le soir : le sang qui retourne vers le cur, chargé de gaz carbonique et de toxines tissulaires, stagne dans des veines aux parois affaiblies.

La vie sédentaire, le piétinement, la station debout prolongée, le temps chaud et humide, sont autant de facteurs qui ralentissent la circulation veineuse profonde et favorisent la dilatation des vaisseaux capillaires de surface, l'apparition d'dèmes des chevilles et des jambes, et de varices disgracieuses.

Un petit rappel de physiologie circulatoire pour mieux comprendre. Au niveau de ce que les médecins appellent la grande circulation, voilà quel est, en résumé, le circuit sanguin : à l'aller, le sang oxygéné part du cur et suit la voie artérielle. Au retour, il est reconduit vers le cur par les veines. Les artères, qui partent du cur, se divisent en vaisseaux de plus en plus petits pour apporter à nos organes et à nos cellules les éléments nécessaires à leur vie (oxygène, glucides, protides, lipides, vitamines, etc.) Les micro-vaisseaux qui irriguent ces cellules s'appellent capillaires : dernière ramification des vaisseaux sanguins, ils sont les éléments de liaison entre le système artériel et le système veineux qui reconduit le sang au cur puis aux poumons, où il est rechargé en oxygène. Tous les échanges métaboliques des tissus se font par l'intermédiaire des capillaires. La qualité de ces échanges est déterminante pour la vitalité des tissus et pour éviter ainsi l'apparition de cellulite.

Le circuit veineux est un circuit à basse pression, contrairement au sang artériel. Au niveau des membres inférieurs, ce qui mobilise le sang veineux vers le cur et contre l'effet de pesanteur, c'est la pompe musculaire. A chaque pas que l'on fait, les contractions musculaires font monter le sang veineux vers le cur. Pour contrecarrer l'effet de pesanteur, des valves de retenue (véritables clapets anti-retour) sont disposées tout au long des veines.

Quand le sang circule mal dans le réseau des veines profondes, les veines superficielles se dilatent car le sang est dérivé vers le réseau superficiel par des veines que l'on appelle perforantes. Les vaisseaux sanguins et lymphatiques sont fragilisés et engorgés. L'entretien de cet admirable circuit implique un minimum de précautions pour prévenir les troubles multiples résultant d'une mauvaise circulation : jambes lourdes, hémorroïdes, varices, phlébite, ulcère variqueux.

Indications thérapeutiques

- Jambes lourdes, douloureuses, gonflées le soir

- Varices et prévention des ulcères variqueux

- Suites de sclérose de chirurgie veineuse (stripping, chiva)

- Prévention de phlébite.

Technique de massage

Le drainage lymphatique est sans conteste le massage le mieux adapté aux problèmes circulatoires.

Rythme idéal : 2 par semaine. A compléter à domicile par des exercices d'auto-massage lymphatique :

Allongé(e) sur le dos, levez les jambes à la verticale. Massez un pied des orteils au talon doucement, plus énergiquement s'il n'y a pas de varices, en vous servant de l'autre pied. Si cette position vous fatigue, prenez légèrement appui contre un mur. Massez ensuite la jambe, de la cheville au genou, toujours à l'aide de votre pied. Changez de jambe. Pour les cuisses, utilisez vos mains dans un mouvement ascendant.

Une bonne hygiène de vie

A l'origine de l'insuffisance veineuse : une dilatation des veines dont les parois ont perdu une partie de leur tonicité. L'augmentation du volume sanguin dans le réseau veineux superficiel inflige une pression très forte sur tous ces vaisseaux, qui se dilatent. L'insuffisance veineuse est à prendre au sérieux dès les premiers symptômes.

La consultation médicale est impérative.

Le médecin prescrit en général des médications appropriées, des cures thermales.

 

Des massages en complément sont un excellent adjuvant.

Sont conseillés pour les jambes lourdes et les varices :

- la marche, mais aussi une activité sportive (natation, cyclisme, jogging, gymnastique douce), très efficace pour entretenir la circulation du sang grâce à l'action des muscles sur les veines ;

- la surveillance du poids, qui participe à l'alourdissement des jambes en ralentissant le flux veineux ;

- le drainage lymphatique des membres inférieurs ;

- une légère surélévation des pieds du bas du lit ;

- une douche froide des membres inférieurs, le soir ;

- la diminution des hydrates de carbones, graisses cuites, féculents, charcuteries et excitants.

Sont à éviter :

- les chaussures à talons trop hauts ( plus de 5 cm) ou plats

- les chaussettes et pantalons serrés

- les bouillottes, les bains trop chauds, les applications chaudes comme par exemple celles nécessaires à l'épilation à la cire chaude

- la station debout, le piétinement et la position assise prolongée, notamment jambes croisées,

- le tabagisme,

- les kilos superflus.

Mots Clés

Massage
Circulatoire


Liens

décret d'actes 
Santé Publique


 

 SAVOIR PLUS:


Posez vos Questions

 

  SOMMAIRE

Retour SOMMAIRE

-Contactez  Kiné Services-
Charte d'utilisation

Copyright Kine-Services.com. © V2M DiffusionSarl